L'association du papier et du digital renforce les liens avec les marques



L’IFOP, en partenariat avec Electrogeloz,  a interrogé les français sur leur vision du papier et du digital. Des chiffres qui confirment la montée en puissance du digital sans pour autant délaisser les atouts du papier.

L’hybridation de l’utilisation papier et digital, une aubaine pour les français

Selon les Français, l’utilisation conjointe du papier et du digital sera incontournable dans la communication des marques et des entreprises (83%). Plus précisément, 79% des français estiment que cette association renforcera leurs liens avec ces acteurs.

En effet, pour 85% des individus, leur utilisation combinée permet de disposer de plus d’informations que sur un format papier seul. Ce système valoriserait même le papier pour 65% d’entre eux. Par ailleurs, 81% y voient un mode de communication tendance lié à l’utilisation d’Internet, des applications mobiles et des réseaux sociaux.

Une utilisation croissante du digital mais qui n’exclut pas le papier 

Le digital est systématiquement préféré au papier pour communiquer à l’écrit que ce soit pour les échanges privés, professionnels, administratifs ou commerciaux. Il est davantage plébiscité pour les échanges opérationnels où l’efficacité est privilégiée, tels que les échanges professionnels (47%) et commerciaux (48%). Toutefois, seuls 9% des Français le privilégient en tant que support exclusif.

En effet, l’utilisation conjointe du papier et du digital est de plus en plus préférée. Même si cette association de canaux de communication ressort en premier pour les échanges administratifs (40%) et personnels (39%), 36% à 38% des individus la plébiscitent pour des échanges plus directs (professionnels et commerciaux).


Une complémentarité reconnue par la majorité des Français

Le digital est en priorité choisi pour son caractère pratique et opérationnel : 47% des français le choisissent pour recevoir l’information en temps réel.

Cependant, l’attrait pratique du digital n’exclut pas le papier. Il existe  un réel attachement à ce support traditionnel : un Français sur deux associe au papier sa facilité de conservation. Cet attachement est renforcé par une certaine crédibilité véhiculée par le papier et son esthétisme.

0 commentaires: