Métavers : et si la France et l’Occitanie tiraient leur épingle du jeu ?

France2030


Facebook, les chinois Tencent ou Alibaba, mais aussi Apple, Microsoft, Google… Le métavers qui se dessine semble se faire en dehors de l’Europe alors même que, comme pour internet, c’est bien sur le Vieux continuent que les technologies voire les concepts ont été inventés. L’Europe peut-elle rater le coche comme elle a raté celui d’internet ou celui de la 5G ? Assurément, il y a là matière à réflexion.

Un aspect du Plan France 2030

De la présentation du plan France 2030, le 12 octobre à l’Elysée par Emmanuel Macron, on a surtout retenu l’engagement du chef de l’Etat en faveur du nucléaire, qui constituait le premier des objectifs du plan. Mais le huitième objectif a abordé « la production des contenus culturels et créatifs. » « Mieux vivre en 2030 et autres, c’est aussi être dans un pays, dans un monde où l’imaginaire, les histoires dans lequel nous évoluons sont les nôtres, en tout cas, font partie de notre histoire, de notre vision du monde, de nos valeurs, de ce que notre civilisation porte. Les séries, les films que nous regardons sur les plateformes comme Netflix, Amazon, Disney +, plus les jeux vidéo auxquels nos enfants sont confrontés forgent nos imaginaires, nos accès à l’information, mais aussi nos accès à des représentations, à des héros, une forme de nouvelle anthropologie collective. 

La France d’abord a quelque chose à dire là-dessus parce que nous sommes un pays de littérature, de création, de philosophie », a expliqué le chef de l’Etat, rappelant que « la France a toujours réussi à construire un modèle, qu’on a longtemps appelé d’exception culturelle française. » 

Et Emmanuel Macron de poursuivre  : « aujourd’hui, je regarde beaucoup de nos voisins, ils investissent des milliards d’euros dans ces industries pour créer des studios, développer des séries et autres. » Emmanuel Macron souhaite voir les industries culturelles « investir encore davantage sur les nouveaux canaux et les nouveaux vecteurs » Pensait-il au métavers ? Il reste à détailler comment les fonds de France 2030 seront répartis, notamment sur les trois territoires stratégiques identifiés par l’Etat : l’Arc méditerranéen, l’Île-de-France et le Nord.

L’Occitanie, troisième région française pour les  jeux vidéo

En tout cas, la France peut s’enorgueillir de disposer d’une filière cruciale dans le développement des métavers : celle du jeu vidéo. « La création nette de studios enregistre un taux de croissance de 28,8 % entre 2019 et 2021. On compte désormais 700 studios implantés sur le territoire », indique le dernier baromètre annuel du Jeu Vidéo en France, publié fin septembre par le Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV), qui estime que « la France renforce son statut de place forte pour le développement de jeux vidéo au niveau mondial […] en 2e position derrière les Etats-Unis et loin devant le Canada. »

La réalité virtuelle prend de l'ampleur

Quant à la réalité virtuelle (VR), pièce maîtresse du métavers, les studios français s’y intéressent de plus en plus. Près d’un studio de développement sur 10 travaille sur un projet de jeu en VR, 120 jeux VR sont en cours de développement en France en 2021.

L’Occitanie accueille 10,3 % des studios français (3e région) dont 64,5 % d’entre eux sont des studios de développement. Depuis plusieurs années, via notamment l’Agence de Développement Économique de la Région Occitanie (AD’OCC), la Région a mis en place des dispositifs d’aides pour conforter la filière qui compte plus de 600 emplois dans 125 entreprises.