Le DigiWorld Summit se réinvente pour mieux explorer les enjeux du numérique

digiworld

L'Idate Digiworld, le think tank européen spécialisé dans l’économie numérique, basé à Montpellier depuis 1977, n'organise plus son traditionnel rendez-vous annuel Digiworld Summit dans la métropole languedocienne depuis 2019. C'est à Paris qu'il se tient désormais et l'éditon 2022, placée pour la quatrième année sous le haut patronage du Président de la République, sera placée, le 6 décembre au Musée de l'Homme, sous le signe de plus d'interactivité entre les participants.

"Dans un format volontairement plus restreint, à destination des professionnels et afin de favoriser l’interactivité, la matinée du 6 décembre réunira une vingtaine de keyspeakers, dirigeants du numérique, experts et personnalités académiques et politiques, autour de tables rondes thématiques pour échanger sur les tremplins pour (re)construire une société digitale positive", expliquent les organidsateurs.

Le ministre du numérique en ouverture

Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications, fera le discours inaugural d'une édition fdense où interviendront une vingtaine de dirigeants du numérique et de l’industrie, mais aussi des sociologues et économistes parmi lesquels Christel Heydemann (PDG d'Orange), Olivier Girard (président France & Benelux d'Accenture), Etienne Klein, physicien et directeur de recherche au CEA, ou Sandro Gozi, membre du Parlement européen. Tous dialogueront avec François Barrault, président du DigiWorld Institute et Jacques Moulin son Directeur général.

"Les technologies numériques propulsent notre civilisation dans un nouveau stade de son évolution : disruption des modes de communication, de production et d’organisation du travail… le digital est désormais incontournable dans les mondes économiques, politiques, socioculturels. Plus qu’une évolution, il s’affirme comme une révolution continue, portée par une accélération des ruptures technologiques et sociétales. Plus que jamais, la concurrence autour de la data, les enjeux de cybersécurité, de souveraineté, de cohésion territoriale et d’éducation digitale, mettent en évidence la nécessité pour tous les continents de repenser leurs modèles pour « faire société » ou « refaire société » autour de l’Humain", exposent les deux responsables.

Six thématiques du métavers à la cybersécurité

Six thématiques ont été retenues pour voir comment cet homo numericus va pouvoir évoluer dans le nouveau monde numérique : le métavers et l'internet du futur, la fibre et la réindustrialisation, l'avenir des écosystèmes télécoms, la cybersécurité, le numérique responsable et durable, et enfin la mobilité connectée et les enjeux du numérique pour les territoires, ce dernier sujet étant évidemment important dans une région comme l'Occcitanie.

Plus d'informations : www.Digiworld Summit

(Article publié dans La Dépêche du Midi le 22 novembre 2022)