iPod nouvelle génération

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Steve Jobs, le patron d'Apple, s'y connaît en suspense. À peine était connue la date de la conférence de presse de mercredi dernier qu'internet bruissait de mille rumeurs sur ces fameux nouveaux iPod qui devaient y être annoncés. Un buzz si important qu'il a relégué au second plan le pourtant toujours intéressant salon de l'électronique IFA de Berlin… Seul devant un immense écran, comme il en a l'habitude, Steve Jobs a donc présenté la nouvelle génération d'iPod. Une génération dont l'objectif est clair : rester le n° 1 du secteur. Pour ce faire, Apple a misé sur deux tableaux : le coût, à la baisse, et les innovations, à la hausse.
Au sommet d'une gamme cohérente se trouve l'iPod touch. Très attendu, il reprend toutes les caractéristiques de l'iPhone - le téléphone vedette de la marque - sans les fonctions de télécommunication. Ce baladeur audio-vidéo épais de 8 mm possède un écran de 3,5'' tactile multipoints. Breveté, ce dispositif permet d'appuyer avec deux doigts simultanément pour effectuer certaines actions (zoom photo, etc.). L'iPod touch dispose aussi d'une connexion Wifi qui lui permet de se connecter à internet et d'accéder ainsi à une version spéciale de l'iTunes store. On peut ainsi acheter des morceaux de musique sans passer par l'ordinateur. Des morceaux que l'on retrouvera bien sûr sur son PC ou Mac à la prochaine synchronisation. L'iPod touch (dont l'affichage pivote automatiquement) est également un lecteur vidéo évolué qui permet notamment de visionner les vidéos de YouTube. Le plus évolué des iPod sort en Europe le 28 septembre à 309 € (8Go) et 409 € (16Go).
Les autres modèles
Avant l'iPod touch, Steve Jobs a dévoilé un nouvel iPod shuffle (ci-contre). Ce mini-baladeur sans écran qui se clipse aux vêtements a une capacité de 1Go soit 240 chansons. Il est disponible avec de nouvelles couleurs : argent, cyan, vert, mauve et rouge, cette dernière couleur étant en édition limitée en faveur de la lutte contre le Sida. À 79 €, l'iPod shuffle reste cher face à la concurrence. Apple a ensuite mis à jour
l'iPod nano. Celui-ci (photo du centre) gagne en embonpoint. Plus large que son prédécesseur mais toujours très fin (6,5 mm), il dispose d'un écran plus lumineux et plus grand (2'') qui lui ouvre les portes de la vidéo. Sa batterie lui permet de voir 5 heures de films ou de podcasts. On navigue dans les fichiers, via la célèbre molette, avec à l'écran les pochettes qui défilent avec la fonction Cower flow. L'iPod nano est disponible à 159 € (4Go, argent) et 209 € (8Go, 5 coloris). Enfin, l'iPod classic (ci-dessous) bénéficie d'une nouvelle version, qui conserve le look traditionnel qui a fait son succès mais qui est beaucoup plus fine que la précédente génération avec un boîtier tout métal (10,5 et 13,5 mm selon la version). Ce baladeur permet de visualiser des films sur un écran de 2,5'' plus lumineux et embarque des disques durs de haute capacité : 80Go soit 20 000 chansons ou 100 heures de vidéos pour la première (259 €) ou 160 Go (40 000 chansons, 200 heures de vidéos) pour la seconde (359 €). L'iPod classic est disponible en noir ou en argent.
La nouvelle gamme est d'ores et déjà disponible sur le site d'Apple (www.apple.fr).

0 commentaires: