Eclairage : des villes pleines de diodes


En ces temps de crise, plusieurs municipalités, notamment celles de Toulouse et de Paris, ont décidé cette année, au moment des fêtes, de réduire les plages horaires d'éclairage nocturne de leurs monuments. Ce souci d'économie d'énergie est de plus en plus d'actualité pour les collectivités qui envisagent de faire appel à l'éclairage par diodes (LED).

Par rapport à l'éclairage classique avec des lampes au sodium (couleur orangé), les lampadaires avec des LED permettent de réaliser jusqu'à 80 % d'économie d'énergie. Les LED ont par ailleurs une durée de vie très importante (100 fois plus qu'une ampoule classique, soit jusqu'à quinze ans) ; leur allumage est instantané et leur résistance aux chocs très importante.

Des expérimentations ont d'ores et déjà lieu à Fréjus et ailleurs en Europe. En Allemagne, la ville de Darmstadt envisage de s'équiper complètement avec des lampadaires LED. « Notre travail est de produire des produits et des solutions qui aideront à réduire la consommation d'énergie dans l'éclairage d'un tiers des normes actuelles, et nous croyons que nous pouvons le faire dans un délai de 5 à 10 ans », expliquait récemment Michael Hartl, directeur de recherche et de développement pour Siteco, l'éclairagiste qui travaille sur le projet de Darmstadt.

« Les LED sont la technologie d'éclairage public du futur. Comparées aux autres techniques d'éclairage connues, elles présentent de nombreux avantages, à la fois sur les plans économique et écologique. Ce projet pilote est une première européenne. Les performances de ces lampadaires à LED vont être comparées à celles des anciens grâce à des mesures d'intensité lumineuse. De même, les impressions des habitants et des automobilistes seront recueillies », explique le professeur Tran Quoc Khanh, responsable du projet. Amsterdam s'est elle aussi lancé dans la course en installant des réverbères le long de la piste cyclable longeant l'Amstel. Ces lampadaires sont conçus par Philips et devraient fonctionner 13 ans sans entretien.

Chez soi, des LED surtout pour la déco
Pour l'heure, l'éclairage par LED perce chez les particuliers dans le cadre de la déco. Philips, toujours lui, a lancé y a un an sa gamme Living Colors. Il s'agit de petites lampes à poser qui, dotées de quatre diodes et d'une télécommande, permettent de créer des ambiances en choisissant une couleur parmi des milliers. Malgré un prix élevé (150 €), le succès a été au rendez-vous et Philips a lancé fin 2008 un nouveau modèle mini plus abordable (99 €). Les LED vont cependant investir toutes les lampes de la maison. Encore plus économes que les lampes fluocompactes qui doivent remplacer nos vieilles ampoules à filament d'ici fin 2010, les douilles surmontées de nombreuses petites diodes font leur apparition (entre 12 et 45 €).

0 commentaires: