Les Français accros aux textos


Les Français sont de plus en plus accros aux textos, ces messages de texte de 160 caractères maximum que l'on s'envoie de mobile à mobile. L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a publié lundi les chiffres du 4e trimestre 2008 pour les mobiles en France, qui permettent de constater que les SMS sont de plus en plus prisés par les Français avec une croissance trimestrielle de 33,5 % sur les trois derniers mois de 2008.Une croissance qui atteint 96,2 % en glissement ! Un véritable raz-de-marée. Ainsi, en décembre 2008, un mois marqué par les fêtes de fin d'année, 11 564 900 textos ont été envoyés. Le trafic de SMS mensuel par client actif atteint désormais le record de 69 SMS contre 37 en décembre 2007.

Il faut dire que les opérateurs ont déployé des offres spécialement calibrées pour les accros du textos, notamment à destination des adolescents. Certains forfaits mettent en avant non plus le nombre d'heure de communications mais celui de SMS que l'on peut envoyer par centaines. Sans compter les forfaits où l'envoie de SMS est illimité.

À l'autre bout de la chaîne, les constructeurs conçoivent des portables toujours plus faciles à utiliser pour rédiger ses messages. Le dictionnaire T9 s'est généralisé.

Cette fonctionnalité permet de proposer, de façon prédictive, plusieurs mots en fonction des premières lettres tapées.

Et de plus en plus de constructeurs proposent des mobiles dotés de claviers complets Azerty. Des claviers virtuels comme sur l'iPhone d'Apple ou le Player addict de Samsung. Ou bien des claviers physiques, coulissants ou fixes comme sur les Nokia ou le futur Googlephone HTC.

Reste que le langage texto reste souvent de mise car « c + pratik. »

Midi-Pyrénées équipé à 77,7%

L'Arcep constate que le parc total dépasse les 58 millions d'abonnés et qu'il a augmenté de 4,9 % en glissement annuel (7,1 % l'an dernier). La part de marché des MVNO (qui louent le réseau d'un des trois opérateurs) s'établit à 5,19 %. Le taux de pénétration progresse pour atteindre 90 % en métropole. En Midi-Pyrénées, le taux de pénétration atteint 77,7 % pour une population de 2,782 millions. En Languedoc-Roussillon, on passe à 84,4 % pour 2,548 millions. Enfin, pour l'Aquitaine, le taux de pénétration est de 83 % pour 3,123 millions d'habitants. Les tableaux de l'Arcep De nouveaux indicateurs sont désormais publiés par l'Arcep. Le parc de clés 3G (qui permettent de se connecter à internet à partir d'un ordinateur portable) atteint 986 000 unités (dont 391 000 en résidentiel). Un boom qui s'explique par la réalisation de nouvelles offres plus abordables et plus ciblées vers le grand public de la part des trois grands opérateurs mais aussi de certains MVNO comme Auchan.

0 commentaires: