Le paquebot écolo du futur sera français


Les Chantiers de l'Atlantique, aujourd'hui dans le giron de STX Europe, n'en finissent pas de surpendre. En juin dernier, ils avaient dévoilé le plus grand paquebot du monde, l'Osasis of the Seas. Ce géant des mers de 220000 tonneaux, qui disposera d'une avenue centrale et de huit "blocs" d'immeubles, doit être mis en service en décembre 2009.

Mais lundi 16 mars, les Chantiers ont présenté un paquebot d'un genre nouveau : le paquebot écolo. Le navire, baptisé Eoseas, est l'une des constructions imaginées par STX dans le cadre du programme Ecorizon mené depuis deux ans. L'objectif de ce programme est de trouver des solutions écologiques pour ces paquebots devenus de vraies villes flottantes et dont le marché ne cesse de croître

Le Eoseas, long de 305m, est un pentamaran, c'est-à-dire qu'il dispose de cinq coques. Doté de cinq mâts, il offre 12440 m² de voiles semi-rigides et peut, avec des vents soutenus, avancer uniquement sous voile. Par vent faible, les voiles contribuent à 10% de l'apport énergétique pour propulser le navire.

Autre innovation, ce paquebot "vert" est doté d'une centrale de trigénération au Gaz naturel liquéfié (GNL) avec stockage innovant du GNL, un système avancé de récupération de la chaleur, un traitement des eaux usées et une valorisation énergétique des déchets.
Un système de lubrification à air sous la coque fait par ailleurs gagner 17% au niveau des frottements et fait donc réaliser des économies de carburant.

Outre la propulsion révolutionnaire, l'Eoseas présente des caractéristiques innovantes pour sa constuction, réalisée avec des matériaux récyclables ; et pour la gestion de l'énergie. Ainsi, le bâtiment - comme les plus récents gratte-ciel - dispose d'une double peau et de panneaux solaires.

STX a d'ores et déjà déposé cinq brevets pour son paquebot du futur. Le navire , qui embarque 3311 passagers et 1089 membres d'équipages, pourrait voguer sur les mers d'ici 3 à 5 ans. Il devrait coûter 30% de plus qu'un paquebot conventionnel.

0 commentaires: