Ados, seniors : à chacun son mobile

Avec 59,54 millions de clients selon les derniers chiffres de l'Arcep, autant dire que le secteur de la téléphonie mobile est désormais un marché de renouvellement. Pour susciter de nouveaux achats, les constructeurs et les opérateurs misent sur les téléphones intelligents et les marchés de niches. Exemple avec les ados et les seniors.
Pour les premiers, Microsoft, en partenariat avec Sharp, vient de présenter ce lundi deux nouveaux mobiles baptisés Kin. Fonctionnant sous Windows Phone mais avec une interface relookée baptisée Loop, Kin 1 et Kin 2 sont deux mobiles avec clavier et écran tactile résolument tournés vers les réseaux sociaux et destinés aux 15-30 ans. « Nous avons conçu Kin pour les utilisateurs qui vivent connectés en permanence à leurs amis et à leur famille », explique Robbie Bach, président de la division Entertainmentent & Devices chez Microsoft. De fait, Kin agrège automatiquement les flux en provenance des services leaders de Microsoft mais aussi de Facebook, MySpace et Twitter. Les deux mobiles disposent de la fonctionnalité Spot qui permet de partager des vidéos, photos, messages, pages Web, lieux et mises à jour de statuts par glisser-déposer sur l'écran. Mieux, grâce au site web Studio, l'utilisateur peut sauvegarder l'intégralité du contenu de son Kin sur internet et le consulter depuis n'importe quel ordinateur connecté à internet. Tous les contenus sont enregistrés de façon chronologique permettant ainsi de « remonter le temps. » Les Kin devraient être commercialisés en France d'ici la fin de l'année, vraisemblablement chez SFR.





De l'autre côté du marché, les seniors sont également choyés par les constructeurs, qui proposent des mobiles simplifiés (voix et textos), à l'ergonomie bien pensée. Affichage très lisible, touches de grande tailles, compatibilité avec les appareils auditifs, touche dédiée pour les appels d'urgence, etc. sont quelques-unes des caractéristiques que l'on retrouve sur les modèles commercialisés par HandleEasy ou Doro. Mais la palme de la simplicité revient sans doute à Bazile Telecom. La société commercialise un mobile avec… un seul bouton. En appuyant dessus, l'utilisateur est mis en relation avec une télé-opératrice qui s'occupe des mises en relation. Ou quand la haute technologie remet au goût du jour les dames du téléphone…

0 commentaires: