Apple veut encore révolutionner la musique


Steve Jobs, l'emblématique patron d'Apple, va-t-il à nouveau révolutionner la musique ? En tout cas c'est le pari qu'a fait hier à San Francisco le créateur de l'iPod et de son écosystème iTunes, devenue en quelques années la première plateforme légale au monde de vente de musique numérisée avec 15 milliards de chansons vendues.
Ce lundi soir, le PDG a certes dévoilé plusieurs nouveautés (intégration poussée de Twitter, système d'exploitation OS X Lion ou iOS5 pour iPhone notamment) mais il a surtout donné corps à iCloud. Cloud (nuage en anglais) pour matérialiser ce que l'on appelle l'informatique « dans les nuages » c'est-à-dire que les fichiers dont nous avons besoin ne sont plus stockés sur notre ordinateur mais sur des serveurs accessibles via internet de n'importe où dans le monde. C'est cette fonctionnalité que iCloud va appliquer à la musique achetée, aux vidéos, aux photos et aux autres fichiers. Toute notre production numérique pourra ainsi être consultée de n'importe où, y compris depuis son mobile… Le nouveau service iCloud, gratuit pour certaines fonctions et à 25 $ par an pour avoir ses propres musiques en ligne, sera mis en service d'ici la rentrée.

0 commentaires: