Internet, mobile, réseaux sociaux : les jeunes tirent la région vers le haut


L'Agence régionale pour le développement de la société de l'information (Ardesi) - qui a récemment fêté ses dix ans d'existence - a dévoilé hier à Toulouse la 7e édition de son Diagnostic, véritable baromètre permettant de mesurer tout à la fois l'évolution des usages et des équipements numériques en Midi-Pyrénées ; et le poids économique que représente désormais les technologies de l'information et de la communication (TIC), à la seconde place derrière l'aéronautique.

Les TIC : 2e économie de la région

Martin Malvy a d'ailleurs insisté sur ce point hier. « L'économie des TIC en Midi-Pyrénées concerne plus de 3 800 entreprises et entre 18 000 et 23 000 emplois. C'est un véritable secteur en plein développement », s'est réjoui le Président de la Région. Et de préciser que lors du récent voyage de la délégation régionale à Seattle, aux États-Unis, plusieurs rencontres avaient eu lieu, notamment avec des représentants du géant Microsoft.

A ce dynamisme économique correspond d'une part une très forte implication des pouvoirs publics (lire encadré) et d'autre part un boom des usages et des équipements. « Malgré la taille et les disparités de notre région, il y a plus d'utilisateurs d'internet en Midi -Pyrénées que la moyenne nationale », s'est félicité Martin Malvy. Si 77 % des Français vont sur la Toile, 80 % des habitants de la région sont des internautes ; un pourcentage qui grimpe à 98 % chez les 15-24 ans. Ce sont d'ailleurs véritablement les jeunes qui entraînent avec eux toute la région. Téléphone mobile, ordinateur, tablettes : les jeunes Midi-Pyrénéens sont non seulement mieux équipés que les Français de leur âge mais ils savent utiliser toutes les facettes d'internet. Il est vrai que 84 % d'entre eux se connectent tous les jours et de plus en plus avec leur téléphone mobile (41 %). Et contrairement aux idées reçues, ce n'est pas pour rester dans leur bulle mais pour échanger plus encore avec leurs amis. Échange de photos, messagerie instantanée, écriture de blog, etc. 76 % sont inscrits sur un réseau social, Facebook en tête. Mécaniquement, 44 % du total des internautes de la région se retrouvent sur les réseaux sociaux soit tout de même 35 % de la population totale, soit une progression spectaculaire de 10 points en un an.

Priorité à l'accès et l'éducationDepuis plusieurs années, Midi-Pyrénées mène une politique ambitieuse avec pour priorité l'accès au haut débit ; et l'utilisation du numérique dans l'éducation.
Accès. Dans l'une des plus vastes régions de France emmener l'internet à haut et très haut débit est un vrai défi. Pour résorber les zones blanches, 12M€ont été investis entre 2003 et 2005 dans des projets portés par les départements ? De 2005 à 2010 la Région a investi 2,6M€ pour désenclaver 269 communes. Et en mai dernier, Martin Malvy a annoncé un Plan très haut débit de 50M€ sur 10 ans pour amener la fibre optique dans les zones moyennement denses. L'objectif est que le débit minimum en Midi-Pyrénées atteigne 10 Mbits/s.
E-administration. Avec un bon réseau, tout est possible en terme de service. La région investit ainsi dans des Cyberbases (57 espaces publics) et les points visio-publics en partenariat avec 25 organismes administratifs. 18 points sont déployés, 4 le seront bientôt. Cette e-administration se trouve aussi sur le web : 73 % des internautes ont déjà eu recours à un service en ligne.
Éducation. Le réseau Aster depuis 2000, les environnements numériques de travail utilisés par 500 000 personnes sont des réussites en matière d'éducation. Ordi'Lib, l'opération d'aide à l'acquisition d'un ordinateur portable, qui a conquis 11 000 élèves et leurs familles cette année, sera étendue aux apprentis en septembre 2012.

0 commentaires: