Euro : le comparateur Likibu constate la hausse des prix des locations et des hôtels


Alors que l’Euro commence ce vendredi à Saint-Denis, des dizaines de milliers de supporters vont affluer dans les 10 villes hôtes de la compétition. Alors qu’une première analyse révélait déjà une forte augmentation du prix des locations de vacances et des hôtels, Likibu.com, le 1er comparateur de location de vacances, a analysé les nouvelles variations de prix des locations saisonnières à l’approche de la compétition.
Après une forte augmentation constatée à 60 jours du début de la compétition (+54%), les prix ont encore augmenté de 15% à 7 jours du match d’ouverture du championnat d’Europe des Nations (du 10 Juin au 10 Juillet 2016) pour atteindre une hausse globale de +70%. Alors que le taux d'occupation des hôtels n'est pas à la hauteur des espérances, l’étude de Likibu  révèle que les prix affichés par les propriétaires de location saisonnière continuent de grimper.

En moyenne, le prix d’une location de vacances a encore augmenté de 15% en 53 jours. Cette fois, c’est à Paris que l’augmentation a été la plus forte lors des dernières semaines (+42%), tout comme à Lyon (+ 23%). A contrario, à Lille où les prix avaient déjà fortement augmenté (+70%), ils sont restés stables tout comme à Nice (+7%) qui détient la palme de la plus faible augmentation (+22% au global). A Toulouse et Bordeaux, villes où on avait déjà constaté une forte augmentation à J-60 (respectivement 60% et 52%), on constate là-encore une hausse plus modérée avec 11% dans la ville rose et 13% à Bordeaux. A l’instar de Marseille (+12%) qui garde des prix modérés avec une augmentation globale de 40%. Saint-Denis, où les supporters ont certainement choisi Paris pour se loger, se situe dans la moyenne (+15%).

Toulouse : +71%
Toulouse est la ville qui subit la deuxième plus forte augmentation de prix pendant la compétition (+71%) avec un prix moyen par personne de 47€. Pour le match Italie-Suède (17.06), le prix augmente même de 89% atteignant 52€.

0 commentaires: