Le futur campus de l'IoT Valley est en route

iotvalley


Le futur campus de l'IoT Valley dédié à l'internet des objets est en route. Lundi 19 février 2018, à la Préfecture de la Haute-Garonne, la SCI IoT Valley, constituée majoritairement de l’IoT Valley et de la LRA, Société d’Economie Mixte de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a déposé le permis de construire du premier lot de 27000 m2 de son vaste programme immobilier portant sur une surface totale de 85 000 m2 à Labège, près de Toulouse.

Ce premier ensemble regroupera des espaces de bureaux et de co-working, une agora modulable, des lieux de formation, des parkings, 1 000 m2 de commerce ainsi qu’un hôtel de 140 chambres. Il a vocation à accueillir tous les membres qui forment l’écosystème unique de l’IoT Valley : des start-up, notamment le siège de Sigfox, des grands comptes et ETI, des FabLabs et organismes de formation, ainsi que son accélérateur de start-up « Le Connected Camp ». Un projet novateur et d’envergure qui s’inscrit dans la vision de Ludovic Le Moan, président-fondateur de l’IoT Valley et CEO de Sigfox.

« C’est une étape clé que vient de franchir l’IoT Valley dans son développement. Depuis deux ans, nous ouvrons plus de 2 000 m2 de surface tous les six mois, le dépôt du permis de construire augure d’ores et déjà de bonnes perspectives ! Ce premier ensemble pourra dès 2021 accueillir 1 300 personnes. Quand on connait les contraintes en termes de sécurité de bâtiment, c’est un vrai challenge de pouvoir héberger sur un même site du tertiaire, des commerces, des parkings et de l’hôtellerie » se félicite Nathalie Fabre, Directrice du Projet Immobilier de l’IoT Valley, qui travaille depuis maintenant 2 ans en étroite collaboration avec les équipes du Cabinet d’architecture Jean-Paul Viguier afin de définir le visage de la future IoT Valley.

Première pierre en fin d'année

La Région Occitanie soutientce projet d’immobilier d’entreprises, jugé particulièrement structurant pour le territoire. En effet, la Région souhaite l’émergence de cette filière et de ce projet, pour lequel le montant des travaux est aujourd’hui estimé à plus de 30 M€, en dotant la SEM régionale LRA de moyens financiers importants afin de porter ce premier bâtiment, avec d’autres opérateurs.

Le permis de construire va être instruit dans les prochaines semaines. La pose de première pierre est programmée dans le courant du 4ème trimestre 2018.

L’étape suivante portera sur la constitution d’une société dédiée au portage de ce premier bâtiment avec un tour de table actuellement en cours de discussion.

0 commentaires: