60 % de la population mondiale utilise internet

 

internet

La pandémie de Covid-19 a eu un effet accélérateur sur la numérisation du monde. C’est le constat que l’on peut tirer à la lecture du nouveau rapport de Hootsuite et We are social, publié cette semaine. Plus de 4,7 milliards de personnes dans le monde utilisent désormais internet, soit 332 millions d’utilisateurs en plus par rapport 2020 (+7,6 %). "Cette forte croissance suggère une augmentation de plus de 900 000 utilisateurs par jour soit 10.5 nouveaux internautes par seconde.

Plus de 92 % des internautes dans le monde accèdent à internet via leur mobile et passent en moyenne 6 h 56 sur internet", explique le rapport qui souligne l’importance des réseaux sociaux pour les internautes. "Une des grandes surprises de ce trimestre se trouve dans l’adoption des médias sociaux qui continue de croître malgré un rythme de croissance déjà très élevé depuis l’épidémie du Covid-19. Plus de 500 millions de personnes dans le monde ont rejoint les plateformes de réseaux sociaux au cours des 12 derniers mois, ce qui représente une augmentation annuelle de 14 %".

Il est vrai que les différentes plateformes comme Facebook, Twitter, YouTube ont bien intégré cet engouement notamment pour s’informer sur l’épidémie. Pour contrer les fake news toujours trop nombreuses, toutes ont mis en place des dispositifs pour orienter leurs membres vers des informations sûres. "Le nombre d’utilisateurs des médias sociaux dans le monde atteint 4,33 milliards, ce qui équivaut à plus de 55 % de la population mondiale totale. Ce dernier chiffre est 2 % plus élevé qu’au premier trimestre 2021. Le nombre d’utilisateurs des médias sociaux a donc augmenté deux fois plus vite au cours des trois derniers mois de l’année", calcule le rapport qui introduit ma notion de "réseau social favori".

WhatsApp plateforme préférée dans le monde

Sans surprise, il s’agit de WhatsApp, la messagerie de Facebook. "Dans le monde (hors Chine), près d’un quart (24,1 %) des internautes âgés de 16 à 64 ans déclarent que WhatsApp est leur plateforme de médias sociaux préférée", indique le rapport. Un pourcentage qui n’a finalement pas trop souffert de la polémique sur les nouvelles conditions générales d’utilisation de WhastApp qui avaient fait fuir des utilisateurs vers Telegram ou Signal. "Facebook arrive en deuxième position avec près de 22 % tandis qu’Instagram occupe la troisième place avec 18,4 %. Les quatre plateformes de Facebook (WhatsApp, Facebook, Facebook Messenger et Instagram) représentent plus des deux tiers (67,9 %) des plateformes sociales favorites dans le monde", constate le rapport. Des données qui vont conforter les partisans d’un démantèlement de l’empire Facebook. Twitter se place en quatrième position.

"49,3 % des répondants affirment que la principale motivation à l’utilisation des réseaux sociaux est de "rester en contact avec ses amis et sa famille". Cependant, il est intéressant de noter que plus d’un utilisateur sur trois affirme que les actualités et les divertissements sont devenus de nouvelles motivations", assure Hootsuite.

Enfin, à chaque âge son réseau : les femmes de 16 à 34 ans et les hommes de 16 à 24 ans préfèrent Instagram, les hommes de 25 à 34 ans préfèrent Facebook et tous ceux qui ont de 35 à 64 ans préfèrent WhatsApp.