Le nettoyage annuel de printemps concerne-t-il nos appareils numériques?



Par Rainer W. Kaese, Senior Manager Business Development Storage Products, Toshiba Electronics Europe

Que vous vous promeniez dans une ville lambda ou que vous passiez du temps au restaurant, il y aura toujours des gens pour prendre des photos et des vidéos d’amis, d’eux-mêmes ou de leurs repas. Activité autrefois liée au coût de développement d'un film, la photographie et la vidéographie sont maintenant à la portée de presque tout le monde. Mais qu’advient-il de toutes ces photos ? Prenons-nous le temps de supprimer des vidéos dont nous ne voulons plus?

Dans la mesure où le 31 mars a été désigné Journée mondiale de la sauvegarde, Toshiba a décidé de consulter Facebook pour savoir si nous sécurisions nos données et si nous prenions le temps de nettoyer nos smartphones, ordinateurs portables et ordinateurs de bureau.

Est-il vraiment facile de sauvegarder nos données?


Beaucoup d’entre nous aurons, ou connaîtrons quelqu'un qui a eu, une histoire concernant une perte de données. Nous avons soit supprimé la seule copie d'un fichier sensible, soit la disparition d'un ordinateur portable ou d'un téléphone a également entraîné la perte de nos données. Quand on les interroge après une catastrophe, il semble toujours que nos malheureux amis aient eu l'intention de mettre en place une sorte de régime de sauvegarde mais, pour diverses raisons, ne s'en sont pas souciés à temps. Heureusement, selon notre enquête, cela est en train de changer. Parmi les 1 600 personnes interrogées, 73% déclarent que la sauvegarde de fichiers à partir de périphériques intelligents et de PC est facile, tandis que 27% la trouvent toujours compliquée.



Cela s'explique en partie par le fait que les systèmes d'exploitation pour smartphones, tablettes et ordinateurs sont fournis avec une gamme de services de sauvegarde et de synchronisation. Sur les PC, la suppression d’un fichier ne le supprime plus immédiatement du disque dur. Au lieu de cela, il est déplacé vers une corbeille, permettant ainsi de récupérer des fichiers supprimés par inadvertance si nécessaire. Les appareils Android conservent une copie des photos et des vidéos dans la bibliothèque Google Photos, tandis que les utilisateurs Apple disposent des mêmes fonctionnalités via la bibliothèque iCloud Photo. Une fois téléchargées sur le cloud, les photos et vidéos de l’utilisateur peuvent être synchronisées avec d’autres périphériques, tels que des tablettes, ainsi qu’avec des services liés à un navigateur spécifique.


Le nettoyage de printemps s'étend-il à nos vies numériques ?


On pense que le nettoyage de printemps a pour origine la tradition du « Réveil de la maison » du Nouvel An persan, mais il pourrait également être lié à la pratique juive ancienne consistant à nettoyer la maison avant Pâque. Peu importe, la saison du printemps, avec la vie qui fleurit tout autour de nous, semble être un bon moment pour éliminer les déchets indésirables. Mais pensons-nous également notre courier numérique  indésirable ?

Selon nos répondants, la réponse est affirmative : 87% d'entre eux déclare avoir supprimé des photos et des vidéos non désirées de leurs appareils numériques au cours des douze derniers mois. Malgré la quantité de stockage disponible sur les smartphones d’aujourd’hui, la capacité maximale est finalement déjà atteinte, nous laissant ainsi le choix entre conserver des photos ou des vidéos ou supprimer les applications les moins souvent utilisées. Même les solutions de stockage cloud ne fournissent gratuitement qu'une quantité limitée de stockage. Nous sommes donc obligés de choisir entre le nettoyage ou le stockage supplémentaire.


Optimisons-nous notre espace de stockage disponible ?


La mémoire disponible a toujours été une primordiale depuis l'invention du PC et de nombreux outils ont été développés pour l’optimiser. Celles-ci vont de la compression de fichiers sur des disques durs à des solutions pour augmenter la quantité de mémoire disponible. Les participants à notre enquête ont déclaré que seulement 44% d’entre eux utilisaient une sorte d’application pour optimiser le stockage sur leurs appareils numériques. L'une des raisons est peut-être la connotation négative liée à l'optimisation du stockage; en  fin de journée, il faudra se résoudre à supprimer un fichier  pour libérer de l'espace.

Certains smartphones et tablettes émettent déjà des recommandations de temps en temps lorsque le stockage est limité, suggérant des applications peu utilisées pouvant être supprimées pour libérer de l'espace. Sinon, sans une application pour vous aider, il vous faudra beaucoup de temps pour trouver un moyen de libérer du stockage. La plupart des appareils proposent dans leurs paramètres une méthode indiquant quelles applications encombrent le stockage. Il s'agit généralement d'applications de messagerie et de médias sociaux qui conservent des copies locales d'images, de vidéos et de textes. Ici, il vaut la peine de faire appel à des applications qui gérent les demandes de stockage et fournissent un avertissement à l’avance avant que les problèmes ne surviennent.

Pour les utilisateurs de PC et d’ordinateurs portables, il existe également toute une gamme d’outils utiles. Pour les utilisateurs Windows, WinDirStat fournit une vue visuelle simple des fichiers qui consomment le plus d’espace. Les types de fichiers communs codés par couleur pour les images et les vidéos facilitent l’évaluation. Il existe également des versions disponibles pour les utilisateurs Linux et iOS. Pour ceux qui travaillent et modifient de grandes quantités de photos, les fichiers en double peuvent devenir un problème avec le temps. Les appareils reflex mono-objectif grand format devenant de plus en plus abordables, chaque photo peut atteindre des dizaines de mégaoctets. Les applications de recherche de fichiers en double aident à localiser les images avec le même contenu, de sorte que vous ne puissiez en conserver qu'une seule.


Mais sauvergardons-nous actuellement nos fichiers?


Bien que plus du quart de nos répondants aient affirmé qu'il était difficile de sauvegarder ses données les données numériques, près de neuf sur dix sauvegardent tout de même leurs fichiers. C’est une bonne nouvelle et nous éviterons une peine irremediable lorsque les appareils numériques, sur lesquels nous comptons tant, nous font défaut à un moment critique.


Pour les 9% qui n’ont pas développé d’approche liée à la sauvegarde de fichiers, la solution ne pourrait être plus simple. Masses de stockage portable, sous la forme de disques durs externes USB. Depuis l’avènement de l’USB 3.0, le transfert de données vers de tels périphériques est devenu extrêmement rapide et les disques d’aujourd’hui offrent une capacité de téraoctets non néglogeable dans des boîtiers élégants et minces, sans nécessiter une alimentation séparée. Connectez simplement le disque externe à votre ordinateur portable et copiez vos précieux fichiers comme vous le feriez sur un disque ou un dossier interne. Cependant, certains disques, tels que la gamme Toshiba Canvio, sont également fournis avec des outils de sauvegarde qui simplifient considérablement la vie (figure 2). Le logiciel de sauvegarde Toshiba Storage, fourni avec les disques Canvio, peut être configuré pour sauvegarder automatiquement des fichiers individuels ou des dossiers entiers à un moment de la journée qui convient à l'utilisateur.

0 commentaires: