Black Friday 2022 : une édition prometteuse malgré un contexte économique tendu

blackfriday

A quelques jours du Black Friday et du Cyber Monday, Strategy&, l’entité de conseil en stratégie de PwC France et Maghreb, publie les résultats de son étude sur les intentions d’achat des Français pour cette édition 2022. Dans un contexte de forte inflation et de crise du pouvoir d’achat, l’étude montre que le Black Friday reste attractif, avec des achats prévus majoritairement en ligne, planifiés à l’avance et plus responsables.

Parmi les points essentiels : 

  • 70% des Français ont l’intention d’effectuer des achats pendant le Black Friday et le Cyber Monday
  • Un budget moyen de 256€, en hausse de 8% par rapport à l’an dernier ; les hommes (300€) ont l’intention de plus dépenser que les femmes (212€)
  • 87% des jeunes de 18-34 ans manifestent un intérêt pour l'événement contre uniquement 53% des 55 ans et plus
  • 70% des Français prévoient leurs dépenses à l’avance dont 60% d’entre eux plus d’une semaine à l’avance et en particulier pour préparer les achats de Noël : 43% des achats de Noël seront effectués lors du Black Friday
  • Les achats devraient se dérouler en ligne pour 64% des français plutôt qu’en magasin (36% seulement)
  • Top 3 des catégories privilégiées par les français: le prêt-à-porter (40%), l'électronique (33%) et les jouets (25%)  
  • 87% des français déclarent que le développement durable a un impact sur leur comportement d’achat

"En 2022, le Black Friday préserve son attractivité auprès des Français, avec de fortes intentions de dépenser et un budget en légère hausse. Cet événement est l’occasion pour eux d’effectuer une part importante de leurs achats de Noël, un phénomène dont les enseignes devront pleinement tenir  compte", explique Hélène Rives, avocate associée responsable du secteur distribution et biens de consommation chez PwC France et Maghreb. 

Réduire le prix des cadeaux de Noël

"Les consommateurs espèrent grâce aux promotions proposées réduire le coût des cadeaux qu’ils offriront à leurs proches. Ils anticipent également une nouvelle hausse des prix et préfèrent donc ne pas attendre l’approche des fêtes de fin d’année pour réaliser leurs achats. Les enseignes doivent donc être en mesure de proposer une offre adaptée en étant attentives à l’effet de cannibalisation avec Noël. Elles doivent également proposer une vraie expérience omnicanale pour assurer la continuité de l’expérience client en ligne et en magasin, sans oublier les consommateurs masculins ! Enfin, répondre à la demande de qualité et de durabilité des produits offerts à cette période, dans une tendance de consommation responsable, nous semble incontournable", souligne Hélène Rives.