Podcast et chat de François Bayrou à La Dépêche

François Bayrou, député des Pyrénées Atlantiques, président de l'UDF et candidat à l'élection présidentielle, était invité ce lundi à La Dépêche pour participer à un face aux lecteurs.
Pour écouter le podcast des échanges très riches entre nos six lecteurs et l'ancien ministre de l'Education nationale, utilisez le lecteur ci-dessous.



François Bayrou s'est ensuite mis au clavier pour entamer un chat.

Bonjour à toutes et à tous, nous avons le plaisir d'accueillir François Bayrou, président de l'UDF, à l'occasion de chat oragnisé par La Dépêche, en partenariat avec Canalchat.com !
Salut à tous

thom:Aujourd'hui, êtes-vous sûr et certain d'être candidat à l'élection présidentielle ?
à votre avis ?

lisa:Ne pensez-vous pas que l'on s'oriente vers un duel Sego-Sarko et que tous les autres candidats vont passer au second plan ?
Je pense exactement le contraire. Il y a une pression forte, médiatique et politique, pour qu'il en soit ainsi. Mais les Français ne se laisseront pas conduire par le bout du nez. Ils vont, comme à toutes les élections précédentes, changer le jeu et créer une surprise..

Quentin:Aujourd'hui, et malgré l'avertissement de 2002, la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour reste encore et toujours possible.. Y a t'il un espoir que cela change d'ici les élections ?
Oui, s'il existe une autre alternative, crédible et républicaine : un candidat qui porte la certitude que les pratiques politiques peuvent changer.

eddy:Monsieur avez l'intention ,si vous arrivez aux responsabilites de toucher au regime speciaux

thom:Bonjour ! Sur la question de la réforme des régimes spéciaux de retraite, quelle est votre position en tant que candidat ?
Oui, je pense que la réforme des régimes spéciaux est nécessaire, ne serait-ce que pour des questions de justice. Cette réforme doit être juste, c'est-à-dire prendre en compte les engagements pris au moment de la signature du contrat à l'égard des salariés. Cela ne pourra se faire qu'en adoptant un régime de retraites par points.

Fabio: M. Bayrou, que pensez-vous de la nouvelle offensive contre les 35 heures? êtes-vous en faveur de leur suppression?
Je pense que la manière dont les 35 heures ont été mises en place a été une grave erreur.
Je pense que certains salariés ont trouvé une nouvelle organisation de leur vie avec les 35 heures et que d'autres en ont souffert.
Il faut donc permettre une souplesse nouvelle, par une organisation différente des heures supplémentaires, entre 35 et 39 heures, qui apportent un plus significatif au salarié qui fait cet effort sans pénaliser l'entreprise.

Séverine:Bonjour, sur le mariage gay, Ségolène a dit non puis oui. Sarko dit encore non. Et vous?
Le mariage signifie pour beaucoup de Français l'union d'un homme et d'une femme. Une union civile, y compris à la mairie, peut permettre l'égalité de droits, en particulier fiscaux et de transmission d'héritage.

EnkWill:Si vous êtes élu, que comptez vous faire des institutions qui régissent notre vie politique ? Vers une VIeme République ? Quel rôle souhaitez vous au Parlement ?
Je suis pour une sixième République qui donnera à tous les Français le droit d'être représentés au parlement et qui interdira au gouvernement de passer en force en méprisant le parlement qui représente les Français. Je suis pour que les élus ne puissent plus être absents à l'Assemblée nationale.
.

Fabio:Bonjour monsieur Bayrou. Comment vivez-vous avec l'image que donne de vous la marionnette des guignols de l'info?
Je ne peux pas dire que ça me fasse plaisir. .

Dv:Salut François, comptes tu te rallier à la droite au second tour ?
Je compte être présent au second tour et que les ralliements se fassent autour du projet que je porte.

Joel C.:Quelles sont vos relations avec Gilles de Robien ?

malouda:Pourriez-vous nous expliquer les raisons de votre désaccord avec Gilles de Robien ?
Gilles de Robien pense que nous devrions nous définir dans une relation exclusive avec l'uMP, donc forcément dans une relation de dépendance à l'égard de ce parti. Je pense le contraire : il faut que nous soyons indépendants, et capables de réunir des personnalités venant de droite et venant de gauche pour une majorité nouvelle, pas pour la majorité ancienne, d'un bord ou de l'autre.
.

pat64:allez- vous vous presentez a la 2ieme circonscription des pyrenées atlantiques?
Pas si je suis élu président de la République, c'est incompatible.

Toulousaiiin:M le Ministre, la recrue d'elus toulousains à l'UDF est-elle l'annonce d'une liste UDF aux municipales à Toulouse? Qu'en sera-t-il des législatives dans la ville "rose"?
Il y a à Toulouse un besoin de renouvellement profond. Ne pensez-vous pas ?.

Gilles:Etes vous favorable au mandat unique pour les hommes politiques ?
Oui, en tout cas pour les députés à l'Assemblée nationale.

KingBee:Petite question, à 6 mois des élections de très nombreux sujets sur la sécurité reviennent à la une des journaux comme lors de la précédente élection ? Une coincidence pour vous ?
Je crois assez peu aux coincidences.

sru14229:que pensez vous du temps choisi et qui serait votre premier ministre ?
Un premier ministre choisi.

Philippe:Bravo pour votre dénonciation des médias rattachés aux puissances de l'argent et qui favorisent Sarkozy ou Royal. Mais cela existe depuis longtemps : pourquoi ne pas l'avoir dénoncé plus tôt ?
Peut-être parce que c'était moins lourd, moins fort qu'aujourd'hui. Peut-être aussi parce que mon analyse était encore inachevée.

guest:pourquoi le candidat de l'UDF ferait-il un meilleur score en 2007 qu'en 2002 ?
Parce que vous allez voter pour lui.

Luis O.:Comment expliquez-vous le succès de Ségolène Royal dans les sondages ?
Parce que c'est pour l'instant un succès dans les sondages.

Centre:M Bayrou on parle bcp de M.Cavada à Toulouse. Qu'en est-il exactement. Info ou intox?
Je suis obligé de vous dire que l'on parle de Jean-Marie Cavada partout.

KingBee:Pour vous quels vont être les thèmes de campagne sur lesquels vont se jouer l'élection ?
1/ le gouffre entre le peuple et les pouvoirs (ce que j'appelle le tiers état) 2/ le modèle français, républicain,social, face à la mondialisation
.

john:Pensez-vous que Jacques Chirac se présentera ?
Ajout à la question précédente : pour moi, le thème prioritaire, ce sera l'éducation
Non, je ne crois pas. Mais je n'exclue jamais les surprises, surtout avec J. Chirac.

Gilles:Allez vous regarder le documentaire sur Chirac ce soir et demain ?
Je vais le regarder en DVD.

Luis O.:Vos réponses sont courtes. Voici une question qui mérite un développement. En tant qu'ancien ministre de l'éducation, citez une ou deux réformes qui doivent abosulement et rapidement être entreprises ?
Vous lirez ma réponse demain matin dans la Dépêche. Nous venons d'y consacrer un long moment dans le face aux lecteurs. (Les lecteurs étaient très bien).

Daniel:Si Sarkozy devient président iriez vous dans son gouvernement ou bien serez vous dans l'opposition ?
Comme vous l'aurez compris, je ne suis pas candidat pour que d'autre soient élus -.

Lucas:Vous dites être prêt à être premier Ministre en 2007. Oui, mais de qui ?
Non. Ce n'est pas à Matignon que les choses essentielles se jouent : c'est à l'Elysée que l'on peut changer les choses.
.

julien:Que pensez-vous du mode désignation du candidat PS ? Ces débats devant les militants sont-ils positifs selon vous ?
Ce ne sont pas vraiment des débats, puisqu'ils ne peuvent pas parler entre eux.

Luis O.:Sarkozy a des idées très claires et très précises, un programme en rupture, un franc parlé, pourquoi ne le soutenez-vous pas ?
Je me demande si vous ne seriez pas un peu partisan de Sarkozy ?.

Daniel:Seriez vous pour l'abandon du rôle du premier ministre remplacé par l'action du président ?
C'est vrai que pour moi il faut que le président assume directement sa responsabilité devant le pays. Le premier ministre doit être le chef d'équipe, le capitaine du gouvernement.
.

EnkWill:Comment expliquez cette multiplication des candidats ? Est ce bon pour la démocratie ? Ne craignez vous pas avec votre candidature de faire perdre la droite ? De faire votre 21 avril ?
Je pense qu'il y aura beaucoup moins de candidats qu'en 2002. Le pluralisme est indispensable pour que le pouvoir ne soit pas confisqué, mais il doit être organisé. Autrement dit, c'est du bon sens.
.

EnkWill:Vous êtes vous fait taper sur les doigts par TF1 après vos propos sur la collusion des médias et de Sarkozy ?
Disons que nous avons eu une explication orageuse (très orageuse).

Merci beaucoup François Bayrou, le mot de la fin ?
Il reste beaucoup de questions, mais le chat s'achève. J'ai été très heureux de passer ce moment directement avec vous.

pat64:il doit y avoir des internautes pro-bayrou

Luis O.:Merci beaucoup. Dommage, les réponses sont un peu courtes !

Fabio:Bonne chance

sam:merci d'avoir répondu à nos questions !

luc:très intéressant, merci..

thierry:bonne journée !

gaudin:Merci de nous répondre directement !

0 commentaires: