Emmanuel Macron répond à une pétition sur Change.org

elysse
L'Elysée a créé une page spéciale sur son site à destination des signataires de la pétition.


C’est une première : un président de la République qui répond directement aux initiateurs d’une pétition en ligne.  Hier soir, Emmanuel Macron a répondu en direct sur la plateforme Change.org à la pétition de Priscillia Ludosky, figure du mouvement des gilets jaunes. Cette pétition « Pour une baisse des prix du carburant à la pompe ! » est soutenue par plus d’un million de personnes.

"Chère madame, cher tous" 

"Chère Madame, chers tous. Vous avez subi de plein fouet la hausse des prix du carburant, et avez décidé de réagir en signant cette pétition. Votre message, je l’ai entendu. Je vous réponds directement : vous avez raison", écrit le chef de l’État. "Je lis dans vos propos une colère plus profonde. Vous dénoncez l’écart qui s’est peu à peu creusé entre le peuple et ses dirigeants. Mon engagement politique vient de la volonté de combler cet écart. Force est de constater que je n’y suis pas encore parvenu", concède le Président qui rappelle ensuite toutes ses mesures en faveur du pouvoir d’achat et invite les pétitionnaires à participer au débat national qui va s'ouvrir dans les trois prochains mois en régions.

Une page spéciale sur le site de l'Elysée

"En m’interpellant par cette pétition vous avez fait un acte citoyen. Ce dialogue, si vous en êtes d’accord, je souhaite le poursuivre. À nous de trouver des solutions pour faire, ensemble et dans le dialogue, de cette colère une chance", écrit le Président qui a même fait créer une page spéciale pour recueillir les avis des pétitionnaires sur le site internet de l'Elysée. "Pour échanger plus régulièrement sur les sujets qui vous touchent, laissez-moi votre adresse e-mail ici : https://www.elysee.fr/poursuivre-le-dialogue", écrit ainsi Emmanuel Macron
"Le président a souhaité, par ce biais, s’adresser directement aux Français", expliquait hier l’Élysée en commentant la démarche inédite d'Emmanuel Macron.
Il y a quelques semaines, c'était le Premier ministre Edouard Philippe qui avait répondu directement sur la plateforme Change.org aux signataires de la péition initiée par la comédienne Muriel Robin pour lutter contre les violences faites aux femmes.

0 commentaires: