Une enquête dénonce l'inquiétante progression des thèses complotistes en France

fakenews


Une nouvelle enquête de grande ampleur réalisée par l'Ifop en décembre dernier sur le complotisme en France vient d'être dévoilée ce mercredi 6 février par la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch. Les deux organismes avaient déjà mené un travail similaire l'an passé.

21% des Français d'accord avec 5 théories complotistes

enquete

"Cette nouvelle enquête met en lumière l’influence préoccupante des représentations conspirationnistes dans la société française : si deux Français sur trois sont relativement hermétiques au complotisme, 21 % des personnes interrogées se déclarent cependant « d’accord » avec 5 énoncés complotistes parmi les 10 qui leur ont été soumis", s'alarment les deux organismes.
"Les moins de 35 ans, les moins diplômés et les catégories sociales les plus défavorisées demeurent les plus perméables aux théories du complot : 28 % des 18-24 ans adhèrent à 5 théories ou plus, contre seulement 9 % des 65 ans et plus."

Les doutes sur la version officielle de l'attentat de Strasbourg

Un exemple fait particulièrement réagir : celui de l'attentat du marché de Noël de Strasbourg. "Invités à se prononcer séparément sur l’attentat de Strasbourg du 11 décembre 2018, seuls les deux tiers des sondés estiment que la version des autorités est conforme à la réalité. 10 % pensent qu’il s’agit d’une manipulation du gouvernement."

Les Français sont inquiets des fakenews... mais ils les relaient !

Cette enquête fait suite à un  récent sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour France Info et le Figaro consacré au regard des Français sur les Fake News et publié le 31 janvier. Le sondage montrait notamment que  trois Français sur dix reconnaissent relayer des « fake news » et ceux qui s’informent principalement via les réseaux sociaux sont presque un sur deux (45%) à le faire. Les « fake news » constituent d’ailleurs un problème important voire très important pour 9 Français sur 10 (88%) et ce problème s’accentue de façon exponentielle (+17 points en un an).

Les chiffres clés de l’enquête
  • 6 des 10 théories du complot proposées dans notre enquête étaient connues de la moitié ou plus des répondants avant l’enquête
  • 2 Français sur 3 sont relativement hermétiques au complotisme
  • 21% des personnes interrogées sont d’accord avec 5 théories du complot ou plus
  • 35% des personnes interrogées n’adhèrent à aucune théorie du complot
  • 43% des personnes interrogées sont d’accord avec l’affirmation suivante : « Le ministère de la santé est de mèche avec l’industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins » (et 17% sont « tout à fait d’accord »)
  • 27% des personnes interrogées adhèrent à l’affirmation suivante : « Les Illuminati sont une organisation secrète qui cherche à manipuler la population »
  • 22% des personnes interrogées adhèrent à l’affirmation suivante : « Il existe un complot sioniste à l’échelle mondiale »
  • 15% des personnes interrogées adhèrent à l’affirmation suivante : « Certaines traînées blanches crées par le passage des avions dans le ciel sont composées de produits chimiques délibérément répandues pour des raisons tenues secrètes »
  • 28% des 18-24 ans adhèrent à 5 théories ou plus, contre 9 % des 65 ans et plus
  • 27% des personnes sans diplômes adhèrent à 5 théories ou plus, contre 8 % des Bac + 2
  • Pour seulement 43% des personnes qui adhèrent à 5 théories ou plus, le fait de vivre en démocratie est « très important » (contre 57% pour la moyenne des Français)
  • 51% des personnes qui adhèrent à 5 théories ou plus pensent que certaines personnes ont des dons de voyance, contre 18% de celles qui n’adhèrent à aucune théorie
  • 10% des personnes interrogées estiment que l’attentat de Strasbourg du 11 décembre 2018 est une manipulation du gouvernement

0 commentaires: