Confinement : les applications de rencontre se sont adaptées

 

tinder

Les mesures de confinement prise au printemps puis à nouveau en automne auraient pu leur faire mal puisqu’elles servent justement à organiser des rendez-vous physiques, mais les sites et applications de rencontre ont au contraire su rebondir sur l’épidémie de Covid-19 pour proposer à leurs membres de nouvelles expériences. "Depuis le début de l’épidémie, nous avons vu une augmentation de l’activité de nos utilisateurs, sur toutes nos applications et dans le monde entier", détaillait ainsi au mois de mai Match Group, qui édite plusieurs applications de rencontre dont Tinder, Meetic et OkCupid. "Forcés de rester chez nous, surfer sur Tinder est devenu un moyen de continuer à "voir du monde". Pendant le pic, le volume de swipes (glisser à droite ou à gauche pour choisir ou écarter un profil) parmi les membres âgés de moins de 25 ans était en hausse de 39 %", indique Tinder, qui a connu un pic le 5 avril avec 52 % de messages en plus qu’au début des mesures de confinement début mars.

Pour conserver leurs membres actifs, la plupart des applications ont rendu gratuites des fonctionnalités qui étaient jusqu’alors payantes. Elles ont revu aussi les limites de leur géolocalisation : de quelques kilomètres autour de soi, le rayon de recherche a été fortement augmenté afin de nouer contact avec plus de personnes. Autre fonctionnalité ouverte à tous : la possibilité de passer des appels vidéo.

Les applications sont peu à peu devenues de vrais outils de communication et non plus seulement des outils de mise en relation.

Outre les appels vidéo et audio, les applications misent également sur des événements virtuels pour leurs communautés de membres. Meetic a ainsi proposé des événements pour célibataires en ligne, sous différents formats et autour d’un thème précis. Des vidéos de coaching sont également proposées. En partenariat avec UberEats, Meetic va offrir à certains de ses célibataires un dîner à deux à partir du 8 décembre. Un repas à distance, histoire de s’entraîner pour un vrai repas en tête à tête avec la réouverture des restaurants le 20 janvier.

0 commentaires: