Sigfox ouvre sa Hacking House à Paris pour préparer la prochaine génération IoT



Sigfox, pionnier toulousain du réseau 0G et premier fournisseur mondial de solution de connectivité dédiée à l’Internet des objets (IoT), annonce l’ouverture à Paris pour l’été 2019 de sa quatrième Hacking House, après San Francisco, Taipei et Chicago. Pour cette édition, six équipes auront pour objectif de répondre à d’importantes problématiques d’ordre logistiques, techniques ou sociétales en utilisant des solutions IoT et le réseau 0G de Sigfox.

Ces six équipes provenant du monde entier travailleront, du 11 juin au 30 août 2019, au développement de leur projet dans les locaux de Sigfox à Paris. L’enjeu ici est double : former une nouvelle génération d’experts aux technologies IoT, et faire émerger de nouvelles solutions IoT pour répondre à des problématiques d’ordres différents. Dans cette optique, les participants seront accompagnés par des mentors Sigfox pour les aider à mener à bien leur projet.

Au terme des 3 mois de réflexion et de travail sur leurs différents projets, ponctués de plusieurs phases d’échanges avec des partenaires, de Design Thinking, de prototypage et de tests, les six équipes viendront présenter le résultat de leurs travaux devant un jury composé d’investisseurs, de clients et d’experts. L’objectif final étant à termes d’envisager la production et la mise à disposition de leurs solutions sur le marché.

« J'ai découvert Sigfox pour la première fois lorsque j'ai commencé mon parcours d'entrepreneur en 2016 et que j'ai eu la chance de travailler en tant que co-fondateur d'une start-up dans l’IoT. Participer à la Hacking House est pour moi l’opportunité d'explorer et de comprendre la technologie de Sigfox en profondeur mais surtout de travailler sur un projet de A à Z du développement de l'architecture, au prototypage jusqu’à la présentation du rendu final. Cela va certainement améliorer, non seulement mes compétences techniques, mais aussi mes compétences Business en général. Je suis très excité par l’aventure Hacking House. » témoigne Biswajeet Kar, membre d’une des six équipes.

Les partenaires de la Hacking House de Paris sont : IMT Starter, Soracom, ST Microeletronics, Télécom ParisTech Entrepreneurs et Wisebatt.

Le lancement de la Hacking House Paris intervient quelques jours seulement après la fin de l’édition de Taiwan qui s’est achevée le 11 juin à Taipei par la présentation finale des projets des participants en présence notamment d'Audrey Tang, ministre du Numérique de Taïwan et Fleur Pellerin, ex-ministre française et initiatrice de la French Tech.

Plus d’informations sur la Hacking House Taipei :  https://thehackinghouse.com/taiwan/

Les six équipes

La majorité des participants sont des étudiants dont certains sont déjà entrepreneurs. Les autres débutent dans le milieu de l’entreprenariat. Ils sont répartis en équipe de 2 ou 3 et se sont vu attribuer les projets suivants :


  1. La première équipe est composée d’un étudiant brésilien de Polytechnique et d’un étudiant Chinois de Paris Diderot, l’un expert en algorithmique et l’autre en traitement du langage. Ils seront accompagnés par Olivier Isson, expert en Data Science chez Sigfox. Ensemble, ils devront trouver un moyen d’utiliser le réseau Sigfox en réseau de secours pour envoyer des SMS dans des situations où les réseaux traditionnels ne fonctionnent plus (en cas de catastrophe naturelle par exemple).
  2. La seconde équipe est composée d’une étudiante marocaine de l’ENSEA, un étudiant français de Polytech Sorbonne et un étudiant français de l’HKUST. Ils travailleront sur un projet dans le domaine du contrôle de la logistique pour le groupe Total et seront accompagnés pour cela par Hichem Zaafouri de l’IoT Agency de Sigfox.
  3. La troisième équipe est composée d’un étudiant brésilien de l’EISEE et d’un étudiant chinois de l’ISEN. Ils réfléchiront ensemble à une solution de compteur d’eau autonome en énergie. Leurs mentors seront Cyril Jouanlanne de l’IoT Agency & Nicolas Chalbos de la R&D de Sigfox.
  4. La quatrième équipe est un binôme d’étudiants indiens de l’ISEP et de Polytechnique. Leur mentor sera Clément Mannequin de l’IoT Agency. Leur mission consiste à trouver une solution pour offrir une meilleure assistance et supervision des décodeurs TV et routeurs Internet en utilisant une clé USB connectée au réseau 0G de Sigfox.
  5. La cinquième équipe est composée de deux jeunes entrepreneurs croates, accompagnés par Pauline Pham de la Sigfox Foundation. Ils chercheront à utiliser la technologie IoT pour surveiller les zones à fort risques d'inondation afin d’alerter la municipalité et la population locale en cas de catastrophe.
  6. La sixième équipe est composée d’un groupe d’étudiants français de l’ETNA repérés en ayant gagné un Hackathon avec leur idée de surveillance de la qualité de l’eau pour en éviter la pollution, particulièrement en Afrique. Sigfox leur propose du mentoring pour les aider à lancer leur start-up. Ils seront accompagnés dans cette aventure par Pauline Pham de la Sigfox Foundation et Maxime Schacht, Business Operation Manager chez Sigfox.


0 commentaires: