Numérique : l'Occitanie avance sur la 5G mais rencontre des difficultés sur la fibre

 

5G

La couverture en internet très haut débit, qu'il soit mobile ou par la fibre, est une question récurrente pour de nombreuses régions car elle conditionne bien souvent le développement économique ou tout simplement la vie quotidienne dans notre société de plus en plus numérisée. Cette question se pose avec acuité en Occitanie, une région qui comprend des zones montagneuses et donc des zones blanches.

Le site spécialisé Zone ADSL, qui compare les box internet et les forfaits mobile, vient de publier un pointage concernant la situation en Occitanie pour le déploiement de la 5G et celui de la fibre.

5G : l'Occitanie 5e

Concernant le déploiement des réseaux 5G, l'Occitanie se situe à la 5e place au plan national. "Parmi les 43 816 antennes 5G déployées en France, 4 139 proviennent de la région Occitanie selon l'ARCEP, soit 9% des antennes 5G disponibles en France. Elle se place en 5e position du classement des régions en fonction de leurs nombre d'antennes 5G", explique ZoneADSL. Free, qui déploie une fréquence particulière de 5G, arrive en tête avec 1 801 antennes en octobre 2022, suivi de Bouygues Telecom (1 012), SFR (751) et Orange (575).

5G

Sur la répartition géographique, la Haute-Garonne est largement en tête avec 1 194 antennes, suivie par l'Hérault (880) et le Gard (523). En queue de classement, on trouve, avec moins de 100 antennes, le Gers (98), l'Ariège (85), le Lot (75) et la Lozère (52).

Fibre : de fortes disparités entre départements

Concernant le déploiement de la fibre, l'Occitanie se situe à la 6e place au plan national. 75% des logements sont éligibles à la fibre, ce qui laisse tout de même 1 foyer sur 4 privé de ce très haut débit. "Si la région d'Occitanie est 6e du classement des régions avec un taux de couverture fibre de 75%, il existe quelques disparités entre ses départements : seulement 59% de couverture fibre pour le Gers et l'Ariège contre 83% pour la Haute-Garonne et 80% pour l'Hérault", observe ZoneADSL, qui souligne que seuls 67% des logements de la région sont fibrés par les quatre opérateurs.


fibre

En tête de la couverture, on trouve donc la Haute-Garonne (82,9%) suivie de l'Hérault (80,1%) et du Tarn-et-Garonne (78,6%). En queue de classement, on trouve le Tarn (63,2%), l'Ariège (58,8%) et le Gers (58,6%).

La solution du satellite

A l'occasion du récent congrès de l'Association nationale des élus de montagne (Anem) qui s'est tenu fin octobre en Aveyron, Liza Bellulo, présidente de la Fédération Française des Télécoms (FFTélécoms), a apporté des précisions sur les investissements des opérateurs dans les zones blanches. "Depuis 5 ans, les opérateurs télécoms ont investi, sur leurs propres deniers, l’équivalent de 900 collèges chaque année, soit 90 par département, pour le déploiement des réseaux fixes et mobiles. Le programme zones blanches centres bourgs et le dispositif de couverture ciblée sont sans équivalent dans le monde ; seuls deux autres pays se sont fixé de tels objectifs, l’Allemagne et le Japon, et avec des cibles bien moins ambitieuses."

Depuis le début du programme New Deal, "près de 2 000 sites 4G multi-opérateurs ont été livrés. 1700 autres ont d’ores-et-déjà été été identifiés par les équipes départementales et seront donc livrés par paliers, dans les deux ans. En montagne, 400 des 600 sites identifiés à ce jour sont déjà en service" a précisé Mme Bellulo.

Lorsque les zones ne peuvent être couvertes en fibre ou 4G, il reste le recours au satellite. "Depuis un peu plus d’an an, l’internet par satellite connait une révolution liée à l’arrivée d’un nouveau satellite qui offre désormais une connexion à Internet illimitée et jusqu’à 100 Mb/s. Ces performances valent d’ailleurs à ces solutions d’être éligibles à l’aide financière de l’Etat pour permettre l’acquisition du kit de connexion", expliquait en mars l'Anem, qui a noué des partenariats avec Eutelsat et Nordnet.