La télé sur tous les écrans

Qui a dit que la télé n'était plus dans le coup et allait se faire dévorer par internet ? Tout au contraire, elle ne s'est jamais aussi bien portée et sort désormais de son cadre habituel - le poste familial dans le salon - pour envahir tous les écrans dont nous disposons, dévoilant jour après jour de nouveaux usages.

Sur les écrans plats qui vont passer à la 3D au printemps prochain, sur les écrans des téléphones portables intelligents comme l'iPhone, sur les écrans des ordinateurs qu'ils soient portables ou fixes, et bientôt sur les écrans des tablettes tactiles qui vont décoller cette année : les programmes télé se visionnent sur n'importe quel support… et surtout n'importe quand. Car à la révolution matérielle s'ajoute une révolution technologique permise par le développement de l'internet à haut débit avec ses «box» : la « catch-up TV », autrement appelée télé de rattrapage. C'est-à-dire que les téléspectateurs vont pouvoir s'affranchir des grilles de programmes définies par les chaînes pour se concocter, à l'heure qui leur convient, leur propre soirée télé. Un épisode de Desperate housewives pioché sur M6Replay, un documentaire sur Camus récupéré sur Arte7 +, un match venant de Canal+ et enfin un film loué sur TF1Video : grâce aux sites internet des chaînes qui deviennent de véritables vidéothèques fonctionnant 24 heures sur 24, chacun se fait sa propre télé.

Cette convergence entre télé et internet qui s'affiche sur tous les écrans possibles est en plein boom, comme l'atteste la dernière étude Ipsos MediaCT « Bilan, évolutions, perspective pour la TV et la pub TV », réalisée en ce début d'année pour le Syndicat National de la Publicité Télévisée (SNPTV). « Les nouvelles façons de consommer la télévision (sur internet, le téléphone portable, écran mobile… via la catch-up TV, le podcasting, la VOD) suscitent un intérêt très marqué pour deux tiers des Français. Ils connaissent ces nouveaux services TV (61 %) et pour 43 % les ont déjà testé », indique l'enquête. De nouveaux usages qui concernent par ailleurs toutes les générations. « Ces nouveaux comportements ne concernent pas seulement les 15-24 ans (76 %). Les 25-34 ans (59 %), voire les 25-49 ans (50 %), sont de plus en plus adeptes de ces nouvelles pratiques. » Plus que jamais nous sommes tous les enfants de la télé…


Enquête : les Français aiment leur télé
Selon une étude SNPTV/Ipsos MidiaCT, la télévision reste « en 2010 le média auquel les Français «sont le plus attachés.» «Elle permet de rassembler toute la famille (pour 71%) et figure comme le média dont les Français se sentent le plus proche (39%). Dans un contexte où de nouvelles formes de consommation des médias se développent, 53% des Français pensent que la TV est le média le plus divertissant et qui suscite le plus de sujets de conversation (50%).»

0 commentaires: