Apps d'actualité en Europe : les marques de presse nationales dominent la catégorie



En Europe, le nombre de lecteurs et la circulation de journaux diminuent en parallèle. Dans le même temps, l'utilisation des mobiles augmente et certains signes pointent vers une augmentation de la consultation de contenus informatifs longs sur smartphone.
"L'avenir de la presse en Europe se trouve-t-il sur mobile ?" s'interroge App Annie, première plateforme analytique du secteur applicatif.

"En utilisant App Annie Intelligence, nous avons examiné la catégorie Actualités de l'iOS App Store pour plusieurs pays européens et nous avons découvert que les éditeurs possèdent un avantage de taille sur leur marché local", indique la société.

"En France, 9 des 10 premières apps d'actualités sur iOS en termes de téléchargement proviennent d'entreprises françaises. Le Monde était à la fois l'app la plus téléchargée au 1er trimestre 2016, ainsi qu'une des apps les plus rentables en 2015 (en dehors des jeux) en France, d'après notre Rétrospective 2015. L'app monétise son audience grâce à des abonnements mensuels, ainsi que l'option d'acheter l'édition quotidienne au format numérique. En France, à part Le Monde, quatre autres apps de journaux influents — Le Figaro, L’Express, Le Parisien et Le Point  — proposent également des abonnements par achat intégré. Le succès des médias français sur l'iOS App Store a empêché les apps d'agrégation d'infos d'atteindre les sommets du classement dans ce pays, car aucune n'est présente dans les 20 apps d'actualités les plus téléchargées" détaille App Annie.

"Dans de nombreux autres pays européens (et sans doute dans d'autres régions, grâce au phénomène de notoriété des marques), les entreprises locales occupent les meilleures places des classements de la catégorie Actus sur iOS. Bien que des apps développées localement en Europe ne soient pas en bonne place dans les classements mondiaux, ces apps d'actualités profitent d'un véritable engouement pour des contenus locaux pertinents. Pour le moment, les Européens se tiennent à l'écart des apps d'agrégation d'actualités comme Flipboard, LinkedIn Pulse et Google News & Weather — sans doute à cause de la forte image de marque dont disposent les entreprises de presse locales dans chaque marché national.

Le défi de la monétisation
Les entreprises de presse locales doivent encore relever le défi de la monétisation de leur audience mobile. Les possibilités de monétisation vont continuer de se développer. Il existe de nombreux modèles de monétisation intégrées dans l'app, comme l'achat d'édition quotidienne, d'abonnements mensuels ou annuels ou de services sans publicité. Reste à savoir quel éditeur réussira à dominer le classement en 2016 et au-delà.

0 commentaires: