64% des européens ne savent pas ou sont stockées leurs données personnelles sur Internet

Privacy


"De l’adresse email au numéro de téléphone privé, en passant par le lieu de travail et la date de naissance, la quantité d’informations personnelles qui circulent en ligne est conséquente, et alarmante. Les Européens ont perdu la trace de leurs données personnelles et n’ont aucune idée du chemin que celles-ci peuvent emprunter", explique l'éditeur d'antivirus Kaspersky qui vient de mener une étude sur les données personnelle des Européens.

Peu de conscience de la valeur des données personnelles, ni des mesures de sécurité élémentaires


  • 64 % des personnes interrogées reconnaissent ne pas vraiment savoir où sont stockées leurs données personnelles sur le Web.
  • 39 % des parents interrogés ne savent pas quelles informations personnelles leurs propres enfants s’amusent à partager en ligne.
  • 20 % des consommateurs – soit une 1 personnes sur 5 – ne protègent pas leur connexion Wi-Fi avec un mot de passe.
  • 31 % reconnaissent ne « jamais avoir mis à jour les options de sécurité sur le routeur Wi-Fi », et 30 % n'utilisent pas de logiciel de sécurité.


"Nous en sommes arrivés à un point où notre vie privée est beaucoup plus exposée sur Internet et sur les réseaux sociaux, qu’à l’extérieur dans les divers aspects de notre vie quotidienne. C’est en grande partie le résultat de notre naïveté quand nous croyons que les services en ligne que nous utilisons sont ‘gratuits’. En tant qu’utilisateurs d’Internet, nous devrions faire beaucoup plus attention à la destination de nos données. Et les organismes qui traitent nos données ont le devoir de le faire non seulement en respectant les exigences juridiques, mais aussi les normes éthiques", explique Nevena Ruzic.

Pourtant, les européens sont inquiets de l'utilisation potentielle de leurs données personnelles


  • 88% des personnes interrogées veulent savoir si leurs données risquent d'être utilisées de manière frauduleuse.
  • 57 % se disent très inquiets d’apprendre que leurs données financières personnelles risquent de tomber dans les mains de hackers.
  • Seules 45% des personnes interrogées font confiance aux grandes entreprises pour prendre soin de leurs données.
  • Seules 36 % des personnes interrogées estiment que leurs données sont en sécurité sur les sites des réseaux sociaux.

"Les gens savent pertinemment qu’ils doivent protéger leurs données, et ne pas le faire peut s’avérer désastreux », explique Marco Preuss, qui pilote l’équipe de recherche et d’analyse de Kaspersky en Europe. « En cas de vol de vos données, vous risquez non seulement perdre de l’argent, mais vous pouvez également être poursuivi en justice pour des dettes contractées par celui qui a pris votre identité. Votre réputation peut ainsi être détruite et vous pouvez même, dans certains cas, être accusé d’un délit criminel, dans la mesure où vos données peuvent être vendues, et l’argent récupéré frauduleusement utilisé pour financer toutes sortes de crimes."

0 commentaires: