L'année internet 2020 bouleversée par le Covid

 

smartphone

L’épidémie de Covid-19 a bouleversé l’usage d’internet en 2020. Confinés à deux reprises, télétravailleurs pour nombre d’entre eux, les Français ont changé leur façon d’utiliser le net comme vient de le montrer le bilan annuel de Médiamétrie.

2 h 25 de surf par jour et par personne

"Certaines activités en ligne nées ou qui se sont renforcées pendant les périodes de confinement ont perduré et semblent s’ancrer progressivement dans la vie des Français. Les usages se sont encore intensifiés avec une augmentation de 15% du temps passé chaque jour sur internet. Ils se sont aussi diversifiés : on compte aujourd’hui plus de 1000 sites recueillant plus d’1 million de visiteurs uniques chaque mois aux côtés d’acteurs déjà très puissants", détaille  Bertrand Krug, Directeur du Département Internet chez Médiamétrie.

« Bien que la fracture numérique soit toujours une réalité avec 10 millions de non-connectés chaque mois, les Français n’ont jamais passé autant de temps sur le web cette année : 2 h 25 de surf par jour et par personne dont les 2/3 sur smartphone soit 15 % de plus qu’en 2019 », explique l’institut, qui souligne le record de connexion des 15-24 ans dont le temps de surf quotidien a bondi de 24 % à 4 h 23 par jour. Les 50 ans et plus ont également connu une progression supérieure à la moyenne avec 1 h 48 par jour (+17 %).


L'actualité a le vent en poupe

"L’audience des sites et applications d’actualité a fortement progressé (+2 millions de visiteurs uniques chaque jour vs 2019) pour s’établir en moyenne à 19,2 millions de visiteurs uniques quotidiens. L’info locale a permis de rassurer les internautes à travers un lien de proximité même si, dans le même temps, les sites et apps de fake news ont doublé leur audience pendant le premier confinement", note Mediametrie. Une fréquentation en hausse qui a aussi concerné les sites et applications de La Dépêche qui a gagné 890 000 lecteurs en un an.

Livraison et réseaux sociaux

Les services qui ont connu un boom de fréquentation, outre les messageries, la visioconférence et la consultation de vidéo à la demande, sont la livraison ou encore le drive dont l’audience a doublé entre octobre 2019 et avril 2020 passant de 7 millions de visiteurs uniques à 13,6 millions en 6 mois.


Les 15-24 ans ont été en 2020 la locomotive de fréquentation pour nombre de sites sociaux et notamment TikTok qui a connu +267 % de fréquentation avec 5,5 millions de visiteurs uniques, dépassant ainsi Twitter (5,1M ; +13%) et LinkedIn (3,5M ; +26%)..

0 commentaires: